Sénégal > CEM Lamine Senghor

Présentation de l'école

Le CEM Lamine SENGHOR de Joal-Fadiouth est un établissement public d'enseignement moyen créé en 1976. L'établissement reçoit 1199 élèves dont 594 filles. Ils sont encadrés par 32 professeurs (dont 4 femmes) dans les différentes disciplines au programme. L'administration, en plus du directeur, compte 7 agents jouant le rôle de surveillant.

L'établissement est situé en zone semi-urbaine, à Joal. Cette ville compte 45 000 habitants constitués majoritairement de pêcheurs, pasteurs, commerçants. La ville est célèbre comme étant le lieu de naissance de l'ancien président poète Léopold Sédar Senghor et aussi, un centre important de pêche artisanale au Sénégal.

Les TIC dans l'établissement

Depuis 1999 le CEM Lamine SENGHOR dispose d'une salle informatique fonctionnelle suite à un contrat de partenariat avec un privé, «Génération Informatique Scolaire».

Actuellement la salle informatique est réfectionnée avec un équipement de 17 ordinateurs (8 Pentium 4 et 9 Pentium 3), une imprimante multifonctionnelle offerts par l'ancien ministre des Postes, des Télécommunication et des NTIC, responsable politique de la ville. Auparavant l'établissement grâce au partenariat avec l'Association Echanges et Partage de Versailles et la Mairie de Nogent-sur-Seine a pu acquérir un lot de CD pédagogiques et se connecter à Internet. L'établissement dispose aussi d'une photocopieuse et d'un appareil photo numérique.

La salle est gérée par un informaticien recruté par l'établissement. L'accès est gratuit pour les élèves accompagnés de leurs professeurs sinon ils doivent, comme les personnes externes à l'établissement, d'un forfait.

Présentation du projet pédagogique retenu

Titre

Surexploitation des ressources halieutiques ou surpêche à Joal

Détails

Domaine d'enseignement et cibles

Le phénomène de la surpêche est au programme en Histoire et Géographie des classes de troisième. En Sciences de la Vie et de la Terre (SVT), le projet devra permettre d'étudier les fonds marin et de voir la classification des différentes espèces de poissons qui sont aussi au programme de l'enseignement moyen. Les TIC sont utilisées pour les recueils de données et pour le traitement et l'exploitation des informations. Les professeurs sont impliqués pour accompagner les élèves dans leurs différentes productions.

Le projet vise l'ensemble des élèves de quatrième et troisième mais le focus sera mis sur environ 30 élèves.

Méthodologie

Sous la supervision des professeurs les élèves en groupe ont à :

  • recueillir différents types de données sur le terrain par questionnaires, par observation directe et par interview.
  • à compléter, traiter les données en utilisant les fonctionnalités des TIC.
  • à chaque étape les productions du groupe focus sont discutées en classe.

Les données seront recueillies auprès des acteurs de la filière pêche dans la ville :

  • le Service Régional de la Pêche,
  • le Service de la Surveillance Côtière,
  • la Direction de l’Aire Marine Protégée,
  • le Comité de gestion du Quai de Pêche de Joal-Fadiouth,
  • l’Association des Mareyeurs,
  • les femmes vendeuses de poissons ou transformatrices des produits halieutiques
  • les transporteurs

Participants à l'équipe pédagogique

Les principales difficultés auxquelles se heurte l'équipe se résument à des problèmes de :

  • la prise en charge du transport des élèves de mener les enquêtes sur le terrain;
  • l'accès aux ordinateurs et à la connexion à Internet à tout instant à cause des cours d'informatique préprogrammés;
  • l'accès à l'information auprès des personnes ressources ciblées ;
  • la faiblesse du niveau de compétences technologiques de quelques élèves.

Documents

Titre Format/Taille
Présentation du projet 34 Ko
Le rôle des TICs dans l'amélioration des apprentissages en géographie 24 Ko

Outils de recherche

À venir.

Photos

Gallerie d'images »